Prouvez que vous n’êtes pas une machine : 3   +   8   =  

 

Jusqu’au vendredi 1er septembre, Burger King a proposé aux employés américains fraîchement licenciés de remporter un burger gratuit s’ils annoncent leur nouvelle situation en public sur LinkedIn.

Burger King, le géant du burger Américain et principal concurrent de MacDonald’s est aussi pleins de ressources pour ses campagnes publicitaires. Fin août, l’enseigne américaine s’est infiltrée sur un marché inattendu : celui de l’emploi. Burger King a mené une campagne d’activation où il demande aux personnes qui ont récemment perdu leur emploi de venir l’avouer sur une plateforme spécialement conçue à cette fin https://www.whopperseverance.com. Les malheureux nouveaux licenciés et amateurs de burgers devront donc afficher sur leur profil LinkedIn la phrase « Je me suis fait virer. Je veux une indemnité Whopper »

Voici l’annonce publiée sur les réseaux sociaux de l’enseigne Burger King : 

 « Vous avez déjà été viré ? (« fired » en anglais… comme le feu) Le feu, c’est notre truc. Saisissez l’occasion de gagner un Whopper gratuit grillé à la flamme » propose cette opération, baptisée « Whopper Severance » (« Indemnité burger », en français).

Gagner un burger gratuit pour confesser publiquement son licenciement récent, c’est tout de même assez Bad buzz. Bon, on le sait, Burger King n’en est plus à un choix limite près. L’enseigne est grande amatrice de campagnes chocs. Cependant, Burger King a tout de même limité la casse en offrant des sessions de coaching professionnel aux 100 premiers participants. C’est déjà ça !

 

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :