Nouvelle tendance sur Instagram. Le Finstagram! Le Finstaquoi? Fake + Instagram = Finstagram. En effet, la nouveauté réside ici dans le fait de créer deux comptes Instagram différents. Le premier se veut « réel » avec les photos soignées et belles tandis que l’autre, le Finstagram montre des photos délirantes, sans filtres et beaucoup plus naturelles (ou moches), à vous de voir.

Le monde d’Instagram est une sorte de galerie d’art 2.0. On y vend du rêve, de l’esthétisme à coup de filtres Juno,Slumber ou Lark et on obtient alors des photos sorties tout droit d’un tableau Pinterest.  Les filles se montrent au mieux de leur forme et on est pas loin des clichés apperçus dans le Vogue du mois d’août. Le ragout de la cantine se transforme en plat étoilé de chez Pierre Gagnaire et la voisine Mireille du 3ème semble avoir, durant la nuit, gagné des abdos du feu de dieu. C’est merveilleux. C’est la perfection. La pression aussi tout de même…

Ce culte de la beauté et de la perfection provoque une angoisse de décevoir ses abonnés, de ne plus plaire comme avant. C’est la peur du jugement. Le deuxième compte Finstagram est donc une solution pour contrer les effets pervers qu’est la quête de la perfection. Un relâchement sur son Finstagram peut être libérateur et préconisé en cas de fatigue du faire mieux. Les bourrelets pourront enfin rencontrer la lumière de l’objectif et le make up pourra être remisé dans le tiroir. Si l’on veut triper en solo ou entre amis on pourra toujours imiter le chinois fougueux ou s’enfoncer un tampon dans le nez en souriant.

Débile? Pas tant que cela en réalité. Le naturel et le fun de ces comptes séduisent de plus en plus d’internautes à l’instar des américains celestebarber qui détourne les photos de stars de façon humoristique ou encore Therealburrmartin qui imite quant à lui sa fille sur les réseaux sociaux. À suivre donc de près pour voir l’évolution du phénomène Finstagram et son leitmotiv #beyourselfwithfun

%d blogueurs aiment cette page :